COVID -19 - Entrée en République tchèque (26 septembre 2020)

PNG

Les autorités tchèques ont décidé de maintenir la France sur la liste des pays à faible risque.

Toutefois, les personnes qui ont séjourné sur le territoire français plus de 12 heures dans les 14 derniers jours et qui viennent en République tchèque dans un cadre professionnel ou pour étudier devront se soumettre à un test PCR et présenter un résultat négatif avant de pouvoir intégrer la structure d’accueil.

Selon les informations reçues par cette ambassade du Ministère tchèque de l’Intérieur, les personnes en voyage d’affaires de « courte durée » ne sont pas soumises à l’obligation de présenter un test. La durée de ce court séjour n’a pas été précisée par les autorités tchèques et reste à l’appréciation de la police aux frontières.

Vous avez à présent la possibilité de présenter un test dont le prélèvement aura été effectué moins de 72 h avant le passage de la frontière (le résultat du test peut être en français) ou vous pouvez le faire à votre arrivée en République tchèque.

Dans cette dernière hypothèse, il convient donc, si vous venez travailler ou étudier, d’anticiper votre arrivée. En effet, le résultat peut prendre plusieurs jours pour vous être communiqué.

Liste des centres de test COVID-19 :
https://koronavirus.mzcr.cz/seznam-odberovych-center/

A titre d’information, il existe un centre de dépistage entre les terminaux 1 et 2 de l’aéroport Vaclav Havel de Prague.

Les tarifs pratiqués sont les suivants :

Le test est facturé 1750 CZK.

Si vous souhaiter bénéficier d’un accès prioritaire au centre de dépistage, il faudra rajouter 1500 CZK.

Il existe également un test avec résultat sous 2h qui coute 7500 CZK.

Attention, le non-respect de ces règles vous expose à une amende forfaitaire de 200.000 CZK.

Pour les personnes qui se rendent en République tchèque pour d’autres motifs, le test PCR n’est, pour le moment, pas obligatoire.

Il convient toutefois de vérifier avant le départ, sur notre site, les éventuelles modifications imposées par les autorités locales.

Dernière modification : 26/09/2020

Haut de page