La France a succédé à la Finlande à la Présidence du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe (17 mai) [cs]

La France a succédé vendredi 17 mai à la Finlande à la Présidence du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe lors d’une réunion à laquelle ont participé 30 ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Organisation.

Amélie de Montchalin, Secrétaire d’Etat de la France chargée des affaires européennes, a exposé les priorités de la Présidence française pour les six mois à venir.

JPEG

L’objectif de la France est à la fois de renforcer les acquis essentiels du Conseil de l’Europe et de continuer à rassembler et à innover pour accompagner au mieux les évolutions de nos sociétés. Cet objectif se traduira au travers de trois priorités :

1. Préserver et renforcer les conquêtes du Conseil de l’Europe en matière de protection des droits de l’Homme,

2. Œuvrer à une Europe qui rapproche et qui unit, et promouvoir l’égalité et le vivre ensemble

3. Adapter le Conseil de l’Europe à son époque en apportant des réponses aux nouveaux défis posés aux droits de l’Homme et à l’État de droit comme le numérique, l’intelligence artificielle ou la bioéthique.

Retrouvez les enjeux et les priorités de la Présidence française du comité des ministres du Conseil de l’Europe.

Dernière modification : 19/06/2019

Haut de page