Remise des insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur à Mme Vendulka Holá (10 avril 2017) [cs]

Monsieur le Vice premier ministre et ministre des finances,

Madame la vice-ministre,

Monsieur le directeur général des douanes tchèques,

Monsieur le directeur de la coopération internationale, représentant le directeur général des douanes françaises,

Chers collègues,

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

Je suis très heureux et honoré de vous accueillir aujourd’hui au Palais Buquoy à l’occasion de cette cérémonie organisée en l’honneur de Vendulka Holá.

Chère Mme Hola, comme vous le savez, la Légion d’Honneur est la plus haute distinction française et récompense les parcours exceptionnels.

Vous avez rejoint l’administration des douanes en 1979. Mais dès 1984, l’international frappe déjà à la porte, puisque vous suivez votre mari qui part diriger une clinique dans le Sud algérien jusqu’en 1989. Lors de cette parenthèse pour les douanes vous apprenez à maitriser parfaitement le français.

En 1989, vous retrouvez l’administration des douanes et y accédez rapidement à des postes d’encadrement supérieur : directrice du département international des douanes, puis directrice générale adjointe des douanes en y ajoutant par la suite la responsabilité des départements international et relations publiques.

Votre action dans les instances internationales douanières de l’Union européenne et de l’organisation mondiale des douanes fait de vous une interlocutrice et une négociatrice reconnue dans toute la communauté douanière internationale. Les négociateurs douaniers tchèques et français se sont souvent rencontrés pour défendre des positions communes, par exemple sur la gouvernance douanière, et c’est en grande partie à votre action déterminée qu’on le doit.

Vous avez été dès 2002 le principal artisan du rapprochement des Douanes tchèque et française sous la forme d’un ambitieux programme européen de jumelage franco-tchèque. Celui-ci a notamment contribué à la rédaction du Code des douanes tchèques et à l’adhésion de votre pays à l’UE.

Attentive aux problèmes des entreprises, vous avez toujours montré une grande disponibilité pour apporter votre soutien aux entreprises françaises victimes d’infractions relatives au droit de propriété intellectuelle.

Depuis 2006, vous avez été à l’initiative à Prague, en partenariat étroit avec le Service économique, l’attaché douanier et les experts des douanes françaises, d’une série de manifestations sur ces enjeux. La 7éme rencontre, il y a tout juste une semaine, portait sur « le contrôle et la protection de la viticulture ». Le succès de ces manifestations, très appréciées des entrepreneurs tchèques et français, repose beaucoup sur votre investissement personnel.

Vous avez également fortement soutenu à partir de 2014 le développement de la coopération technique et opérationnelle entre services douaniers de contrôle et d’enquête, en encourageant les échanges d’informations et de personnels.

C’est à vous que l’on doit l’établissement d’une coopération active entre les centres cynophiles douaniers tchèque d’Hermanice et français de La Rochelle. La douane française a ainsi profité de l’expérience du centre d’Hermanice, très importante pour la lutte contre le financement du terrorisme et des trafics illicites. C’est à juste titre que vous êtes fière de ce projet.

Les échanges d’informations opérationnelles ont permis d’enregistrer ces dernières années de nombreux succès dans la lutte contre les trafics de stupéfiants et d’armes affectant nos deux pays.

Vous avez toujours su donner une dimension extrêmement amicale aux sujets concernant les douanes qui sont parfois arides. C’est aussi ce pragmatisme chaleureux qui fait de vous depuis 1994 un partenaire privilégié de la France.

Je n’ai mentionné que quelques étapes de votre parcours professionnel exceptionnel et exemplaire. C’est pour votre contribution au développement des relations franco-tchèques, pour votre contribution au fonctionnement du marché intérieur, pour votre contribution à la protection des citoyens que le Président a décidé de vous décorer de la Légion d’Honneur.

Nous allons maintenant procéder à la remise des insignes.

Madame Vendulka Holá, au nom du Président de la République, et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons chevalier de la Légion d’Honneur.

Dernière modification : 11/05/2017

Haut de page