Remise des insignes de Chevalier des Palmes académiques à Mme Miroslava Pavlínková (12 décembre 2016) [cs]

Mesdames et Messieurs, 

Chers invités,

Chère Madame Miroslava Pavlínková,

C’est un grand plaisir pour moi d’être présent aujourd’hui à l’Alliance française d’Ostrava pour vous remettre les insignes de Chevalier des Palmes académiques en présence de votre famille, de vos collègues et de vos amis les plus proches.

Nous sommes en effet réunis ici, Madame, pour vous exprimer la gratitude de mon pays en vous distinguant dans l’Ordre des Palmes académiques. La République française souhaite reconnaître ainsi vos services éminents à l’éducation du français et à la francophonie depuis plus de trois décennies, et honorer votre travail et l’engagement de toute une vie professionnelle dédiée à l’apprentissage du français en République tchèque.

Je sais toute la sympathie et l’intérêt que vous portez à notre pays : sa langue, sa culture et son histoire. Je connais également votre excellente maîtrise du français.

Permettez-moi à cet égard de faire un petit historique :

Vous avez découvert la langue française à l’école primaire, grâce à une institutrice qui a su très tôt vous communiquer son enthousiasme du français, de sa culture et de ses comptines en particulier que vous appreniez alors.

Après cela, il vous a été facile de choisir votre seconde langue au lycée (la première langue étant le russe obligatoire) : ce sera le français.

Vous choisissez ensuite de suivre des études de français et de latin à la Faculté des Lettres de l’Université Masaryk de Brno (UJEP à l’époque) entre 1969 et 1974. À la fin des années 70, le latin est exclu des programmes et le français limité au minimum. Vous choisissez alors d’étoffer votre cursus par des études d’histoire entre 1978 et 1984.

Vous commencez votre carrière d’enseignante en 1975 au Gymnázium Matiční, où, depuis 41 ans, vous contribuez à inculquer l’amour de la langue française à des générations d’élèves, de la seconde classe (Sekunda) à la 4ème année (Oktáva).
Vous soutenez également activement le dispositif du DELF scolaire, dont vous êtes examinatrice certifiée depuis l’année scolaire 2010/2011.

Vous avez ainsi formé plusieurs générations d’élèves francophones qui -nous le savons- vous sont restés très attachés. Vos qualités pédagogiques ne sont pas la seule cause de cet attachement. Votre engagement et -disons-le- votre ferveur pour la langue française ont largement contribué à faire de vous une personnalité dans le monde des francophones d’Ostrava. Je tiens d’ailleurs à rappeler que la lauréate du concours international de la Plume d’Or 2015, Eliška Kozáková qui a été reçue en mars 2016 au Sénat à Paris, était une de vos élèves.

Passionnée par l’enseignement, vous vous êtes spécialisée dans l’apprentissage du français par le jeu et avez apporté votre concours à deux publications sur ce thème :

- Smičeková J., Dedková I., Pavlínková M. : Metodika výuky francouzského jayzka na středni škole z poheldu pedagogické praxe.
- Dedková I., Becker G., Pavlínková M. : Jazykové hry a zábavné aktivity ve výuce francouzštiny.

En-dehors de l’enseignement secondaire, vous êtes également très impliquée dans les activités de la Faculté des Lettres d’Ostrava depuis sa création, puisque vous avez notamment collaboré aux travaux du Département de Romanistique dans le champ de la méthodologie. Vos techniques et pratiques pédagogiques dans l’enseignement du français font désormais références auprès des étudiants des deux dernières années universitaires.

Enfin, comment oublier le rôle majeur que vous avez joué dans la réouverture de l’Alliance française d’Ostrava en 1991, juste après la Révolution de velours. Vous en avez été en effet la première lectrice de français, membre du Conseil d’Administration depuis le commencement et Présidente depuis 2013.

Je tiens également à saluer vos actions en faveur de la francophonie. Vous avez su en effet faire preuve d’innovation dans ce domaine, en accompagnant la création en 1991 des Journées françaises, aujourd’hui devenues Le Festival de l’Automne français, plus important festival de cultures francophones en Moravie-Silésie, et en créant en 2000 le "Concours de la Chanson Francophone" devenu "Finale Euro-régionale" du fait de la participation de talents Polonais, Slovaques et Tchèques, et qui est organisé cette année pour la seizième édition consécutive par l’Alliance française d’Ostrava.

En vous remerciant pour votre travail au quotidien, je veux adresser la gratitude de l’Ambassade à tous ceux qui – parfois dans des conditions difficiles – donnent aux enfants et aux adolescents le goût de l’étude et plus particulièrement celui des langues et celui de la découverte des autres littératures et cultures.

Permettez-moi donc, Madame, de procéder maintenant à votre remise de décoration : c’est pour rendre honneur à l’ensemble de votre travail, à votre engagement, et votre disponibilité en faveur de la langue et de la culture française, qu’au nom du Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, je vous remets, chère Madame, l’insigne de Chevalier des Palmes académiques.

Dernière modification : 15/12/2016

Haut de page