Voyage en République tchèque – situation sanitaire – mesures appliquées (1er octobre 2020)

PNG

Les autorités tchèques ont décidé de maintenir la France sur la liste des pays à faible risque.

Toutefois, les personnes qui ont séjourné sur le territoire français plus de 12 heures dans les 14 derniers jours et qui viennent en République tchèque dans un cadre professionnel ou pour étudier devront se soumettre à un test PCR et présenter un résultat négatif avant de pouvoir intégrer la structure d’accueil.

Selon les informations reçues par cette ambassade du Ministère tchèque de l’Intérieur, les personnes en voyage d’affaires de « courte durée » ne sont pas soumises à l’obligation de présenter un test. La durée de ce court séjour n’a pas été précisée par les autorités tchèques et reste à l’appréciation de la police aux frontières.

Vous avez à présent la possibilité de présenter un test dont le prélèvement aura été effectué moins de 72 h avant le passage de la frontière (le résultat du test peut être en français) ou vous pouvez le faire à votre arrivée en République tchèque.

Dans cette dernière hypothèse, il convient donc, si vous venez travailler ou étudier, d’anticiper votre arrivée. En effet, le résultat peut prendre plusieurs jours pour vous être communiqué.

Liste des centres de test COVID-19 :
https://koronavirus.mzcr.cz/seznam-odberovych-center/

A titre d’information, il existe un centre de dépistage entre les terminaux 1 et 2 de l’aéroport Vaclav Havel de Prague.
Les tarifs pratiqués sont les suivants :
Le test est facturé 1750 CZK.
Si vous souhaitez bénéficier d’un accès prioritaire au centre de dépistage, il faudra rajouter 1500 CZK.
Il existe également un test avec résultat sous 2h qui coute 7500 CZK.
Attention, le non-respect de ces règles vous expose à une amende forfaitaire de 200.000 CZK.

Pour les personnes qui se rendent en République tchèque pour d’autres motifs, le test PCR n’est, pour le moment, pas obligatoire.

PNG
De nombreux Etats européens appliquent des restrictions d’accès aux voyageurs en provenance de République tchèque. Il a été constaté que ces restrictions ont pu s’appliquer à des voyageurs en simple transit quelque soit leur nationalité ou leur résidence habituelle. Nous vous recommandons donc de vérifier les conditions fixées par votre pays de destination en cas de transit par la République tchèque.

PNG
Les voyageurs qui ont séjourné plus de 12h dans un pays tiers autre que la France doivent se renseigner sur les conditions d’entrée sur le territoire tchèque auprès de leur voyagiste, de leur compagnie aérienne, de l’ambassade tchèque compétente ou sur le site https://reopen.europa.eu/fr/

PNG
Le Gouvernement tchèque vient de proclamer l’Etat d’urgence pour une application à compter de lundi 5 octobre 0:00.

La majorité des régions de République tchèque sont classées rouge.

PNG
C’est pourquoi, cette ambassade vous appelle à une très grande vigilance si vous décidez de vous rendre en République tchèque.

PNG
Il convient de vérifier avant le départ, sur notre site, les éventuelles modifications imposées par les autorités locales.

Vous devez également être conscient qu’en cas de test positif au COVID-19 sur le territoire tchèque, vous ne pourrez plus utiliser les transports en commun (trains, bus, avions) et que vous devrez observer une quarantaine stricte, d’une durée variable selon les symptômes développés, dans le lieu de votre choix et à vos frais.

PNG
- Les cafés et restaurants ferment à 22h
- Le nombre maximum de convives par table est fixé à 6 dans les cafés et restaurants.
- Les concerts où l’on chante et opéras sont interdits
- Les rassemblements de plus de 10 personnes en intérieur et 20 personnes en extérieur sont interdits (sauf mariage et spectacles).
- Compétitions sportives sans public et limitées à 130 compétiteurs.
A partir du 19 octobre, les mariages et funérailles de plus de 30 personnes ne seront pas autorisés.

Dernière modification : 22/10/2020

Haut de page